Le coing : le fruit contre la constipation et pour améliorer la digestion

Date:

Le coing, un fruit méconnu qui appartient à la famille des rosacées, possède de nombreux bienfaits sur notre santé digestive. Riche en nutriments, il aide à réguler le transit intestinal et s’avère particulièrement utile en cas de problèmes digestifs tels que la constipation, les ballonnements ou encore les diarrhées.

Les propriétés nutritives du coing

Le coing contient de nombreuses vitamines, minéraux et fibres essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Voici sa composition nutritionnelle pour 100g :

  • Eau : 83.8 g
  • Protéines : 0.51 g
  • Glucides : 13.4 g, dont 6.3 g de sucres
  • Fibres : 1.9 g
  • Lipides : 0.1 g
  • Vitamines A, B, C, E et K
  • Minéraux : phosphore, magnésium, calcium, sodium, potassium, zinc et fer

Les bienfaits du coing sur la digestion

Grâce à sa teneur élevée en fibres, notamment la pectine, le coing favorise une meilleure digestion et lutte contre la constipation. Les fibres insolubles présentes dans le coing permettent également de ralentir l’absorption des graisses par le système digestif et de réguler le cholestérol.

Le coing renferme des tanins qui réduisent les contractions intestinales et ont un effet antiseptique. Les pectines du coing retiennent l’eau, ce qui contribue à stopper la diarrhée plus rapidement. En règle générale, les fibres, les polyphénols et les pectines contenus dans le coing améliorent la digestion en protégeant la muqueuse intestinale et en soulageant les diarrhées.

Le coing contre les reflux acides

Plusieurs études montrent que le sirop de coing pourrait aider à soulager les symptômes du reflux gastro-œsophagien, communément appelé brûlures d’estomac. D’ailleurs, le coing est souvent recommandé en médecine traditionnelle pour apaiser les troubles gastriques et digestifs.

Astuces pour cuisiner et déguster le coing

Le coing se consomme principalement cuit, que ce soit sous forme :

  • Compote ou gelée
  • Accompagnement de plats sucrés ou salés
  • Tartes ou cakes
  • Jus

Pour profiter pleinement des vertus du coing, voici quelques conseils de cuisson :

  1. Cuire au four pendant 30 minutes
  2. Cuire dans une marmite à confiture pendant 40 à 50 minutes
  3. Cuire à la vapeur ou en autocuiseur pendant 15 minutes

Le coing se marie bien avec d’autres fruits comme les pommes, mais aussi avec certaines viandes telles que le gibier (sanglier) ou encore le magret de canard. N’hésitez pas à ajouter des épices pour rehausser son goût délicat : vanille, cannelle, gingembre ou anis étoilé.

Quand consommer le coing ?

La saison idéale pour déguster le coing est l’automne. Profitez-en pour cuisiner et savourer ses différentes variétés : Géant de Vranja, Coing portugais ou Champion.

Ce fruit polyvalent offre de nombreux avantages pour notre santé digestive. Riche en fibres, antioxydants et vitamines, le coing permet de lutter contre la constipation, améliorer la digestion et apaiser les problèmes gastriques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également

Pollution intérieure : comment assainir l’air de sa maison ?

La qualité de l'air que nous respirons dans nos maisons et lieux de travail a un impact significatif...

L’huile de CBD est elle efficace pour dormir ?

Dans une société où le stress et l'insomnie sont devenus monnaie courante, nous recherchons tous des solutions naturelles...

Guide pour une hygiène intime réussie : Adoptez les bonnes pratiques

La zone intime est sensible, exigeant une attention particulière et des soins d'hygiène adaptés. Toutefois, il faut savoir...

Comment faire la technique de respiration 4-7-8 pour dormir rapidement ?

La méthode 4-7-8 est une technique inspirée des pratiques méditatives et respiratoires anciennes. Elle a été popularisée par...