Doliprane : quels sont les dangers en cas de surdosage ?

Date:

Le Doliprane (ou autre paracétamol) est un médicament couramment utilisé pour soulager la douleur et réduire la fièvre. Cependant, il est important d’être conscient des risques encourus si les doses recommandées ne sont pas respectées. En France, le paracétamol est actuellement l’une des principales causes de greffe de foie induite par les médicaments.

  • La dose maximale conseillée en une prise est de 1 gramme.
  • La dose maximale quotidienne est de 4 grammes.
  • Les prises doivent être espacées d’au moins quatre à six heures.

Selon l’Observatoire français des médicaments antalgiques, seulement 54% des Français seraient au courant des risques liés au paracétamol en cas de surdosage.

Les dangers d’un usage inapproprié : intoxications et insuffisance hépatique aiguë

En 2022, 424 millions de boîtes de Doliprane ont été fabriquées et livrées en France. Toutefois, le paracétamol est également la première cause d’insuffisance hépatique aiguë, parfois menant à une greffe de foie. Comme le rapporte , ce médicament est la deuxième cause d’appels au centre antipoison de Paris.

Une autre mise en garde, l’utilisation inappropriée du paracétamol est la première cause de greffes de foie induites par les médicaments en France. Citant le journal, le professeur Gabriel Perlemuter, gastroentérologue à l’hôpital Béclère dans les Hauts-de-Seine, explique que le Doliprane a la particularité d’avoir un mécanisme immuno-allergique dépendant de la dose, contrairement à d’autres médicaments.

Le Dr Christian Recchia : Attention, le paracétamol doit être pris uniquement pendant les repas, car sa prise entre les repas peut entraîner une destruction rapide du foie

Pas de signes visibles pour identifier un surdosage

Le Professeur Perlemuter met en garde les personnes qui prennent trop de paracétamol ou qui consomment également de l’alcool. Une difficulté supplémentaire réside dans le fait qu’il n’y a pas de signes visibles permettant d’identifier un surdosage de paracétamol. En effet, seul un test sanguin permet de mesurer efficacement les taux d’enzymes hépatiques.

Les principaux conseils pour éviter un surdosage :

  • Respecter la dose maximale de 1 gramme par prise
  • Ne pas dépasser 4 grammes de paracétamol par jour
  • Espacer les prises d’au moins quatre à six heures
  • Consulter un professionnel de la santé en cas de doute ou si les symptômes persistent après plusieurs jours de traitement

Le paracétamol dans le viseur des centres antipoison

En Île-de-France, une étude menée par l’observatoire multisource des intoxications aiguës classe le paracétamol comme la deuxième cause d’appels au centre antipoison de Paris, derrière le bromazépam et devant l’ibuprofène et l’hydroxyzine en cas d’ingestion volontaire.

Tous les médicaments peuvent provoquer une hépatite médicamenteuse, explique le professeur Gabriel Perlemuter. Cependant, le Doliprane se distingue par son mécanisme immuno-allergique dépendant de la dose.

Seule une prise de sang permet de détecter un surdosage

En 2021, une enquête menée par Ofma a conclu qu’il y avait une connaissance imparfaite des médicaments contenant du paracétamol, et donc un risque de surdosage involontaire. Seul un test sanguin révélant les niveaux d’enzymes hépatiques peut détecter une présence élevée de paracétamol dans l’organisme. Pour éviter d’en arriver là, il suffit de suivre les recommandations actuelles : ne jamais prendre plus d’un gramme par prise, ne pas dépasser 4 grammes par jour et espacer les prises de six heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également

Hypertension : quelles sont les principales causes ?

L'hypertension artérielle est un problème de santé répandu et parfois sous-estimé. Pourtant, il est essentiel de la prévenir...

Qu’est-ce que la maladie du soda (NASH) et ses symptômes ?

Cette affection, également appelée stéatose hépatique non alcoolique ou NASH (non-alcoholic steatohepatitis), reste encore peu connue et pourtant...

Plombage ou amalgame dentaire : quel danger pour la santé ?

Les amalgames dentaires, également appelés plombages, sont depuis longtemps critiqués en raison du mercure qu'ils contiennent. La question...

Dextrose : quel est le danger de ce sucre sur la santé ?

Le dextrose est une forme de sucre largement utilisée dans diverses applications industrielles et alimentaires. Mais quels sont...