Guide pour une hygiène intime réussie : Adoptez les bonnes pratiques

Guide pour une hygiène intime réussie : Adoptez les bonnes pratiques

La zone intime est sensible, exigeant une attention particulière et des soins d’hygiène adaptés. Toutefois, il faut savoir que le manque ou l’excès d’hygiène peuvent nuire à la flore vaginale et provoquer des infections. Pour vous aider à choisir les meilleurs produits et adopter les bonnes pratiques, nous vous proposons un guide en 6 étapes pour une hygiène intime réussie.

Choisir un produit d’hygiène intime spécifique

Pour préserver l’équilibre de votre microbiome vulvaire, privilégiez un produit sans savon contenant des agents surgraissants et hydratants. Sachez qu’un pH compris entre 4,8 et 8 est idéal pour éviter les mycoses. Veillez également à ce que le produit ne contienne pas d’antiseptiques, car ils détruisent les lactobacilles nécessaires pour maintenir cet équilibre.

Utiliser un produit apaisant en cas d’irritation

Pour celles qui souffrent d’irritations ou de problèmes de sécheresse cutanée, le savon intime ou crème apaisante sont à appliquer après la toilette ou en cours de journée si besoin. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre pharmacien pour choisir le produit le plus adapté à votre situation.

Laver avec douceur et efficacité

Lavez-vous quotidiennement, en étant délicate et en ayant une approche front-to-back afin de limiter la propagation des bactéries anales vers la région vaginale. Ne vous lavez pas plus d’une fois par jour pour éviter la sécheresse et l’irritation. Utilisez un gel nettoyant spécifique dans cette démarche.

Quelques astuces pour bien nettoyer :

  • Lavez-vous les mains avant de toucher votre intimité.
  • Évitez d’insérer des produits à l’intérieur du vagin, car celui-ci est autonettoyant.
  • Adoptez des gestes circulaires et doux lors du lavage.

Sécher avec précaution

Après votre toilette intime, séchez-vous soigneusement en tapotant délicatement avec une serviette propre et douce. L’humidité résiduelle peut favoriser la prolifération des bactéries et des champignons, d’où l’importance de bien sécher.

Choisir des sous-vêtements adaptés

Privilégiez les sous-vêtements en coton qui sont plus doux et permettent à la peau de respirer. Évitez les strings et autres modèles provoquant des frottements, susceptibles d’irriter la zone intime. Changez vos sous-vêtements tous les jours et optez pour des modèles confortables et non irritants.

Adapter son hygiène intime aux différentes étapes de la vie

Pendant certains moments clés de la vie d’une femme, comme la puberté, la grossesse ou la ménopause, des changements hormonaux peuvent affecter l’équilibre de la flore vaginale. Restez attentive et adaptez votre routine d’hygiène intime en fonction de ces moments importants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici