Comment soulager les douleurs ligamentaires de grossesse ?

Date:

Qui dit grossesse, dit douleurs, et plus particulièrement celle des ligaments. Toutes les femmes enceintes sont généralement exposées à ce genre de douleurs qui peut toutefois être soulagé avec des gestes très simples.

Si vous souffrez de douleurs ligamentaires, aujourd’hui, c’est votre jour de chance, car nous allons partager avec vous quelques astuces qui devront forcément vous soulager. Pourquoi ressentez-vous des douleurs ligamentaires ? Comment remédier aux douleurs ligamentaires ? Et comment faire la différence entre les contractions et les douleurs ligamentaires ?

Pourquoi ressentez-vous des douleurs ligamentaires ?

Être enceinte, c’est merveilleux, maintenant, le challenge consiste à surpasser la phase de la grossesse qui n’est pas toujours évidente, étant donné les différents syndromes auxquels vous allez faire face suite à la métamorphose de votre physique.

Les douleurs ligamentaires figurent parmi les symptômes de grossesse les plus fréquents et elles se font ressentir habituellement à la fin du troisième trimestre, le moment où votre petit être commence à développer ses organes.

Les douleurs ligamentaires se manifestent généralement dans des moments précis, tels que :

  • au moment du réveil ;
  • tard le soir.

Ce sont des douleurs très désagréables, mais la bonne nouvelle, c’est que vous ne pouvez y échapper ! En effet, les douleurs ligamentaires sont dues à l’étirement des ligaments. Ces derniers sont responsables du maintien de l’utérus aux os du bassin. Cela dit, au fur et à mesure que votre bébé grandit, votre utérus s’élargit davantage et c’est sous l’effet du poids de celui-ci que vos ligaments s’étirent, par conséquent, vous commencerez à ressentir des douleurs dans des endroits bien précis :

  • au bas du dos ;
  • au niveau des cuisses ;
  • au bas du ventre.

Ces douleurs peuvent même se prolonger au niveau des jambes. Cela dit, si jamais vous faites face à ce genre d’expérience, n’ayez crainte, ceci est tout à fait normal ! Il n’y a aucune raison de s’alarmer ! Par ailleurs, si vos douleurs ligamentaires persistent, il existe quelques gestes simples que vous pouvez inclure à votre quotidien pour vous soulager naturellement.

Comment remédier aux douleurs ligamentaires ?

Les douleurs ligamentaires sont très fréquentes chez les femmes enceintes et plus le poids du bébé est important, plus la maman est exposée à ce genre de symptômes. Néanmoins, les médecins et plus particulièrement les gynécologues conseillent aux femmes d’adopter certaines habitudes afin d’atténuer la douleur. Parmi ces dernières, on cite :

Pratiquer des exercices de yoga

Les exercices de yoga aident à soulager la pression des ligaments. Seulement, dans ce cas, ce ne sont pas toutes les femmes qui sont assujetties. Ainsi, nous vous conseillons de demander d’abord l’avis de votre gynécologue.

Faire des petits massages

Les massages aident également à soulager la douleur ligamentaire. Lorsque vous êtes assise ou allongée, n’hésitez pas à faire des petits massages sur les zones douloureuses ! Attention quand même à ne pas y aller fort !

Éviter de soulever des objets lourds ou de trop se fatiguer pendant la journée

Si vous êtes une adepte du ménage, c’est le moment de vous reposer un peu. Fini le nettoyage excessif, car ceci va accentuer vos douleurs ligamentaires. Essayez de vous reposer au maximum !

Marcher

C’est vrai qu’il est conseillé de se reposer durant la période de grossesse pour soulager les douleurs ligamentaires, néanmoins, ceci ne signifie pas l’inactivité totale. Pratiquer 1 heure de marche quotidiennement atténue la tension sur vos ligaments.

Consommer du magnésium

Ceci est plutôt conseillé aux femmes qui souffrent d’une carence de magnésium. Par ailleurs, chez certaines femmes, la douleur ligamentaire ne se fait ressentir qu’aux derniers mois de grossesse. Si vous faites partie de la team, sachez que ceci s’appelle le syndrome de Lacomme. Il est principalement dû à la sécrétion de l’hormone relaxine et œstrogène. Cette douleur va préparer votre corps à l’accouchement.

Comment faire la différence entre les contractions et les douleurs ligamentaires ?

Il n’est pas rare que certaines femmes confondent entre les douleurs ligamentaires et les contractions, surtout si elles se situent au niveau du bas ventre, les poussant ainsi à penser qu’elles sont en train de faire une fausse couche. Or, ceci est totalement faux !

Sachez mesdames que la différence entre les douleurs ligamentaires et les contractions réside dans la durée de celle-ci. En effet, les contractions représentent des douleurs brèves, une sorte d’impulsion. De plus, lorsque vous posez votre main sur votre bas-ventre, vous allez sentir que cette zone est plutôt dure, dans ce cas, il s’agit d’une contraction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également

Doliprane : quels sont les dangers en cas de surdosage ?

Le Doliprane (ou autre paracétamol) est un médicament couramment utilisé pour soulager la douleur et réduire la fièvre....

Hypertension : quelles sont les principales causes ?

L'hypertension artérielle est un problème de santé répandu et parfois sous-estimé. Pourtant, il est essentiel de la prévenir...

Qu’est-ce que la maladie du soda (NASH) et ses symptômes ?

Cette affection, également appelée stéatose hépatique non alcoolique ou NASH (non-alcoholic steatohepatitis), reste encore peu connue et pourtant...

Plombage ou amalgame dentaire : quel danger pour la santé ?

Les amalgames dentaires, également appelés plombages, sont depuis longtemps critiqués en raison du mercure qu'ils contiennent. La question...