La marche nordique : un sport bénéfique pour le corps et l’esprit

Date:

Originaire de Finlande et popularisé en Europe, la marche nordique est une activité physique qui allie bien-être et santé. Elle consiste à marcher avec des bâtons spécifiques permettant de travailler 80% des muscles du corps. Adaptée à tous les âges et conditions physiques, elle offre de nombreux avantages sur la santé physique et mentale.

Un sport complet pour le corps

Pratiquée avec des bâtons qui favorisent une propulsion rapide vers l’avant, la marche nordique sollicite une grande partie des groupes musculaires du corps. Les bras, les cuisses, les muscles dorsaux, les abdominaux et les fessiers sont ainsi travaillés lors d’une séance. De plus, les vibrations générées par la plantation des bâtons au sol aident à la régénération musculaire du haut du corps sans agresser les articulations.

Soulignons que cet exercice est adapté aux personnes souffrant d’arthrose, d’ostéoporose ou de problèmes cardiovasculaires. Toutefois, il est préférable de ne pas pratiquer cette activité lors d’une poussée inflammatoire liée à l’arthrite, rappelle Sylvain Plantard, coach sportif chez Groupe Thermes Adour.

Des effets bénéfiques sur la santé mentale

  • Stimulation de la libération d’endorphines : cette hormone procure une sensation de détente et de bien-être, favorisant ainsi une meilleure gestion du stress.
  • Renforcement de la cohésion sociale : en pratiquant cette activité en groupe, les participants créent des liens avec les autres membres et partagent un moment convivial.
  • Amélioration de la qualité de vie : la marche nordique permet de profiter des bienfaits de la nature tout en pratiquant une activité physique régulière et accessible à tous.

Se préparer pour une séance de marche nordique

Pour profiter pleinement des avantages de la marche nordique, il est essentiel de bien s’équiper et d’être encadré par un professionnel qualifié. Voici quelques conseils pour se préparer :

  1. Choisir des bâtons adaptés : optez pour des bâtons spécifiques à la marche nordique, dotés d’une dragonne confortable et d’une pointe métallique pour faciliter la propulsion.
  2. Porter des chaussures appropriées : privilégiez des chaussures souples et légères qui assurent un bon maintien du pied et une bonne adhérence au sol.
  3. Suivre un cours ou un atelier : apprenez les techniques de base et les exercices d’échauffement auprès d’un instructeur compétent pour pratiquer en toute sécurité et tirer le meilleur parti de chaque séance.

Au-delà de la marche nordique : diversifier ses activités

Bien que la marche nordique soit une activité complète à elle seule, il est recommandé de varier ses exercices pour une meilleure prise en charge globale. Voici quelques suggestions d’activités complémentaires :

  • Yoga : pour améliorer la souplesse et renforcer les muscles profonds tout en travaillant la respiration et la concentration.
  • Natation : pour développer l’endurance cardiovasculaire et musculaire sans impact sur les articulations.
  • Vélo : afin de solliciter de manière différente les muscles des jambes et bénéficier d’un travail aérobie.

En somme, la marche nordique s’impose comme un sport accessible à tous et bénéfique pour le corps autant que pour l’esprit. En pratiquant régulièrement cette discipline, vous constaterez rapidement des améliorations notables dans votre condition physique, votre santé mentale et votre qualité de vie au quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également

Comment choisir un aligneur dentaire invisible ?

L'aligneur dentaire invisible est une solution discrète et efficace pour corriger votre sourire. De l'évaluation de vos besoins...

Doliprane : quels sont les dangers en cas de surdosage ?

Le Doliprane (ou autre paracétamol) est un médicament couramment utilisé pour soulager la douleur et réduire la fièvre....

Hypertension : quelles sont les principales causes ?

L'hypertension artérielle est un problème de santé répandu et parfois sous-estimé. Pourtant, il est essentiel de la prévenir...

Qu’est-ce que la maladie du soda (NASH) et ses symptômes ?

Cette affection, également appelée stéatose hépatique non alcoolique ou NASH (non-alcoholic steatohepatitis), reste encore peu connue et pourtant...