Choisir sa mutuelle santé pour le remboursement de l’ostéopathie

Choisir sa mutuelle santé pour le remboursement de l'ostéopathie

L’ostéopathie est une approche non-invasive et douce de la médecine manuelle, qui s’intéresse à la détection, à la prévention et au traitement des déséquilibres musculo-squelettiques du corps. De plus en plus de personnes sollicitent les compétences d’un ostéopathe pour répondre à divers problèmes de santé, mais toutes ne bénéficient pas automatiquement d’une prise en charge du coût de ces séances par leur couverture santé. D’où l’intérêt de bien choisir sa mutuelle pour garantir un meilleur remboursement de l’ostéopathie.

Pourquoi prendre une mutuelle pour l’ostéopathie ?

En France, l’Assurance Maladie ne prend pas en charge les actes réalisés par un ostéopathe, considérant que cette pratique relève des médecines alternatives sans obligation légale de remboursement. Néanmoins, près de 90% des complémentaires santé prennent en compte l’ostéopathie dans leurs formules, proposant des forfaits adaptés aux besoins et attentes des patients.

Ainsi, souscrire une mutuelle avec une prise en charge de l’ostéopathie peut s’avérer pertinent pour les personnes ayant recours fréquemment à ce type de soin ou simplement pour celles souhaitant se tourner vers des pratiques plus naturelles en complément de leur parcours de santé habituel.

Comparer les offres des mutuelles pour trouver celle qui convient

Pour être certain de choisir une mutuelle adéquate pour le remboursement de l’ostéopathie, il convient d’étudier les différentes offres du marché. Parmi les éléments à prendre en compte, on peut citer :

  • Le montant des forfaits proposés pour les séances d’ostéopathie ;
  • Le nombre de séances prises en charge par an ;
  • Le plafond annuel de remboursement applicable ;
  • Les délais de carence et les conditions d’accès aux garanties ;
  • La possibilité de cumuler les forfaits avec ceux destinés à d’autres médecines douces (acupuncture, chiropractie, etc.) ;
  • Le réseau de partenaires de la mutuelle, incluant des ostéopathes conventionnés réduisant ainsi les dépenses de santé.

Il est recommandé de comparer plusieurs devis et formules pour trouver celle qui correspond le mieux à ses besoins en termes de qualité de prise en charge et de budget : ne pas hésiter à solliciter l’aide d’un courtier spécialisé ou à utiliser un comparateur en ligne pour simplifier cette démarche.

Zoom sur quelques mutuelles santé pour l’ostéopathie

La mutuelle MGAS

Sensibilisée par les soins alternatifs comme l’ostéopathie, la mutuelle MGAS propose différents niveaux de garanties permettant une prise en charge forfaitaire d’actes ostéopathiques, laquelle varie selon les offres. Le montant du remboursement pour l’ostéopathie peut aller de 40 à 100€ par séance et couvrir entre 3 et 6 consultations annuelles, avec un plafond global qui dépendra des garanties souscrites.

La mutuelle MGEN

La MGEN offre également des prestations intéressantes en matière de prise en charge des soins d’ostéopathie, notamment via le forfait médecines complémentaires intégré dans certaines de ses formules : il s’agit d’un budget annuel alloué aux patients pour régler tout ou partie de leurs dépenses liées à ces pratiques, dont l’ostéopathie fait partie.

Harmonie Mutuelle

De son côté, Harmonie Mutuelle met à disposition de ses adhérents un forfait annuel spécial médecines douces afin d’aider au financement des consultations d’ostéopathie, mais aussi d’acupuncture, chiropraxie, diététique ou naturopathie. Selon les niveaux de garanties sélectionnés, le montant de ce forfait oscille entre 125 et 500 € par an, chaque acte étant remboursé à hauteur de 50 à 75 % du tarif pratiqué (avec un plafond par consultation).

Bien vérifier les conditions générales de votre mutuelle

Lorsque vous avez choisi une mutuelle satisfaisante pour le remboursement de l’ostéopathie, n’oubliez pas de lire attentivement les conditions générales du contrat pour connaître précisément les modalités d’accès et d’utilisation des garanties proposées. Veillez en particulier à :

  • Identifier les éventuels délais de carence applicables aux séances d’ostéopathie ;
  • Vérifier si un praticien doit être agréé par la mutuelle pour bénéficier du remboursement ;
  • S’enquérir des justificatifs nécessaires pour obtenir le règlement des frais engagés.

En somme, trouver la mutuelle idéale pour le remboursement de l’ostéopathie demande une étude comparée des offres disponibles sur le marché, afin de cibler celles qui associent qualité de prise en charge et coût raisonnable. Prenez le temps de bien vous renseigner sur les services proposés et leurs modalités d’utilisation pour éviter les désillusions lors de vos futures demandes de remboursement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici