Comment combattre la dépression saisonnière en automne ?

Date:

La dépression saisonnière, également connue sous le nom de trouble affectif saisonnier, se manifeste souvent à l’automne. Il s’agit d’un déséquilibre dans les substances chimiques de notre organisme qui peut provoquer des symptômes de dépression saisonnière. Cependant, il existe plusieurs moyens de prévenir et de lutter contre cette forme de dépression liée à l’automne.

Lumière et thérapie par la lumière

Exposer soi-même à une lumière vive pendant au moins 30 minutes par jour renforce notre cycle veille-sommeil. La luminothérapie est une technique efficace pour rétablir cet équilibre, en utilisant des lampes spécifiques qui diffusent une quantité suffisante de lumière pour compenser le manque de lumière naturelle durant l’automne ou l’hiver. Pensez également à ouvrir les rideaux, positionner les meubles près des fenêtres et placer des miroirs dans des endroits stratégiques pour refléter davantage de lumière.

Le rôle de la vitamine D

La vitamine D est essentielle pour la santé des os et contribue également à l’équilibre de notre humeur. Certaines études montrent que la supplémentation en vitamine D peut soulager les symptômes de cette dépression. Santé Canada recommande un apport quotidien de 600 UI de vitamine D pour les individus âgés de 1 à 49 ans. Pour ceux de plus de 50 ans et les bébés allaités, un apport supplémentaire de 400 UI de vitamine D est recommandé.

Profiter des bienfaits de l’automne

L’automne offre diverses opportunités pour se ressourcer avec son abondance de légumes et fruits saisonniers aux importants bénéfices nutritionnels. En voici quelques-uns :

  • Les courges : riches en vitamines A, C et E, elles aident à renforcer le système immunitaire et à prévenir les infections.
  • Les pommes : sources de fibres et d’antioxydants, elles contribuent à la satiété et à la protection des cellules contre les radicaux libres.
  • Les noix et graines : contenant des graisses saines et des nutriments essentiels, ils favorisent une bonne santé cardiovasculaire et cognitive.

Faire de l’exercice

Bouger est un excellent moyen de stimuler votre production d’endorphines, également connues sous le nom d’hormone du bonheur. Pratiquer une activité physique régulière permet d’améliorer l’humeur, réduire le stress et augmenter l’énergie.

Visualiser et méditer

Prenez quelques minutes chaque jour pour méditer, fermez les yeux et visualisez l’été ou un autre moment agréable. Cette technique peut aider à stimuler votre cerveau pour maintenir une humeur positive.

Utiliser des huiles essentielles

Certaines plantes pourraient remplacer le soleil qui nous fait défaut durant l’hiver. Les huiles essentielles telles que la lavande, la camomille ou la bergamote peuvent être utilisées en diffusion ou en massage pour leurs propriétés relaxantes et apaisantes.

Augmenter sa consommation d’oméga-3

Les acides gras oméga-3 favorisent une bonne humeur, alors ajoutez du poisson gras à votre menu deux à trois fois par semaine pour obtenir une bonne dose de vitamines. Vous pouvez également consommer des graines de lin, des noix ou des algues riches en oméga-3.

Demander l’aide d’un professionnel

Lorsque les symptômes tels que la fatigue chronique, le manque d’intérêt et l’irritabilité sont sévères et persistent malgré les conseils précédents, il est important de ne pas hésiter à consulter un médecin. Des antidépresseurs pourraient être prescrits pour une certaine période afin d’aider à retrouver un mieux-être.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également