Tumeur de Wilms : Causes, symptômes et traitements

Tumeur de Wilms

La tumeur de Wilms (appelé aussi néphroblastome) est la forme la plus courante de cancer du rein dans l’enfance et sa cause exacte n’est pas connue. L’absence de l’iris (aniridie) est une anomalie congénitale qui peut être associée à la tumeur de Wilms. Défauts dans les voies urinaires avec une asymétrie corporelle importante (hemihipertrofie) peuvent être liées à un risque accru de tumeur de Wilms. Il est plus fréquent chez certains frères et sœurs et les jumeaux, ce qui suggère une cause génétique possible. La maladie survient dans 1 à 200 000 à 250 000 enfants. L’âge le plus commun d’apparition est de 3 ans et n’affecte généralement pas les enfants de plus de 8 ans.

Symptômes

Malaise, douleurs abdominales, constipation et vomissements sont les symptômes de la tumeur de Wilms. La tension peut être élevée et peut être accompagnée de fièvre. La couleur de l’urine anormale (de sang) peut être associée à cette maladie.

Des tests comme l’échographie, CT, de laboratoire et des rayons X pour étudier la taille de la tumeur et si elle s’est propagée seront à réaliser.

Traitement

Une fois la palpation de la tumeur diagnostiquée toute pression sur l’abdomen sera à éviter pour ne pas causer d’autres blessures. Selon l’état de la tumeur, la taille et la propagation, un traitement sera administré. Les traitements courants comprennent l’élimination de la tumeur par la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here