Tomographie par cohérence optique (OCT) : quel est le principe ?

Tomographie par cohérence optique

La rétine est le tissu sensible à la lumière; Lorsque la lumière frappe sa surface une série de phénomènes chimiques et électriques qui se traduisent en impulsions nerveuses qui sont envoyés au cerveau via le nerf optique est déclenchée. Son épaisseur est de 0,8 mm à sa plus épaisse et de 0,1 à 0,2 mm à la partie la plus mince. Est formé de plusieurs couches de neurones spécialisés reliés entre eux.

Les seules cellules directement sensibles à la lumière se trouvent dans la couche supérieure de la rétine. Les tiges fonctionnent surtout dans des conditions de faible éclairage et fournissent une vision en noir et blanc, tandis que les cônes sont adaptés à des situations de grande luminosité et offrent la vision des couleurs.

L’OCT

La Tomographie par cohérence optique (OCT) est une technique d’étude de la rétine et du nerf optique. Son axe majeur est la possibilité d’obtenir des images en haute définition à la fois de la surface de la rétine et de ses différentes couches. Un traitement informatique des images permet d’obtenir des images tridimensionnelles de la rétine.

Cette technologie repose sur un principe optique complexe appelée interférométrie, qui utilise une source de lumière infrarouge pénétrant les tissus oculaires et qui est divisé en plusieurs faisceaux.

L’étude de l’épaisseur des différentes couches de la rétine peut être utile pour le diagnostic et la surveillance de diverses maladies oculaires.

Comment le test est effectué ?

La numérisation est réalisée avec le patient assis, sans anesthésie ou un sédatif. Contrairement à d’autres examens visuels, l’utilisation d’un collyre de dilatation de la pupille avant, est généralement nécessaire. L’analyse prend quelques minutes.

Préparation pour l’étude

Malgré la complexité technique, le test est facile à réaliser, mais provoque un peu de gêne pour le patient dû au collyre de dilatation qui provoque de l’éblouissement. Ne nécessite pas le jeûne ou toute autre préparation.

L’étude est totalement indolore, sans effets indésirables associés. Exceptionnellement, lors de l’examen peut être perçu inconfort oculaire discret accompagné d’un larmoiement et une irritation conjonctivale, qui se développe quelques minutes après l’étude. Dans les cas où l’utilisation de gouttes pour les yeux sont nécessaires, les effets indésirables les plus fréquents sont une vision confusion et l’éblouissement. Attention donc si vous conduisez après le test à bien être vigilant sur la route, le mieux étant de se faire accompagné ou de prendre les transports.

Etude des contre-indications

Il n’y a pas de contre-indication à la pratique de la tomographie par cohérence optique.
Bien que rarement nécessaire d’utiliser un collyre pour dilater la pupille, doit en particulier éviter de les utiliser chez les patients avec glaucome à angle fermé.

Pourquoi l’étude est-elle réalisée ?

Il est essentiel de diagnostiquer les problèmes de vision émergents. Parfois, le simple examen d’un ophtalmoscope peut atteindre le diagnostic.

La tomographie par cohérence optique permet d’analyser les différentes zones de la rétine et de chacune de ses couches. La découverte d’une anomalie dans les mesures observées peut corréler avec différents problèmes oculaires.

Utilisation dans diverses maladies oculaires comme la dégénérescence maculaire, le glaucome, l’œdème maculaire, la rétinopathie diabétique, CRSC et les membranes épirétiniennes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here